I L’Hack My RH #4

(sDans le cadre de cette nouvelle session I l’Hack My RH, il était question cette fois de passer en revue les annonces reçues par nos chers et tendres développeurs.

Nous avons donc articulé la rencontre de la façon suivante :

  • Relecture des annonces reçues par les développeurs.
  • Réflexion sur les plus et les moins
  • Atelier de rédaction avec les éléments attendus pour réaliser une bonne annonce

Pour précision, il y avait essentiellement des développeurs seniors et en statut freelance lors de cette session. Il est certain que les critères attendus peuvent changer selon la population représentée (junior, développeuse, développeur basé en province etc)

1. Relecture des annonces

Dans cette partie là, j’ai été réellement surprise de voir :

  • Des méthodes à l’ancienne : demande de CV au format word suite à la lecture du profil complet sur Linkeldn (bien évidemment le nom de l’expéditeur de ce mail a été modifié, on notera la touche humoristique de Jérôme sur le coup…),

img_3375

  • Des énormités : demande d’esprit de synthèse sur un mail aussi long que le bras

img_3381

  • Des approches automatisées et robotisées : phrases courtes, aucune politesse,
  • Des approches mensongères : “j’ai vu votre profil sur freelanceinfo” alors que le développeur n’a jamais mis son profil sur ce site

capture-decran-2016-12-26-a-15-18-23

  • Des approches discriminatoires : “un développeur de 4 à 7 d’expérience” par exemple (critères excluants, même si le client est hyper….hyper prestigieux)

capture-decran-2016-12-26-a-15-19-14

Celles qui sortent du lot sont tout de même les annonces des clients finaux, les annonces originales et efficaces.

Même si elles ne font que quelques lignes :

capture-decran-2016-12-26-a-15-24-03

2. Réflexion sur les plus et les moins

Ce qui est bon à savoir :

Comme évoqué dans mes sondages IT sur Twitter et mon étude de recrutement IT, l’approche par mail est clairement à privilégier.

“ Un recruteur a mis 5 jours à me contacter en appelant chaque fois au mauvais moment, alors que ça aurait mis 2 jours par mail” (Jérôme Mainaud)

Voici également les résultats de mon étude (si ça vous intéresse de participer au sondage, c’est pas ici : https://goo.gl/forms/LuFdEdta8QHHSQhH2)

capture-decran-2016-12-24-a-18-10-01

Les appels sont clairement considérés comme intrusifs et non adaptés pour contacter des développeurs(ses). Ils sont cependant les bienvenues quand ils ont été programmés sur un jour et un créneau horaire précis et posés. Cependant, à ce moment là, beaucoup de recruteurs négligent ce créneau posé en appelant avec une heure voire un jour de retard alors que le potentiel candidat a fait la démarche de réserver une salle, ou de descendre dehors (car ça capte mieux) pour prendre l’appel. Vous perdez directement des points précieux et il n’y a pas deux occasions de faire bonne impression.

Oubliez les outils de tracking/ redirection/ extension Chrome car les développeurs voient immédiatement quand il s’agit d’un mail ou d’un lien de tracking. Ils ne l’ouvrent donc pas ou ne répondent pas.

Oubliez les mails indiquant une liste de liens de job. Cela manque d’approche personnalisée et ça fait très jobs sur étalage en demandant aux développeurs de trier donc de faire notre travail.

capture-decran-2016-12-26-a-15-41-23

Oubliez l’outil calendly dans les mails : une fois de plus les développeurs ne veulent pas rencontrer un recruteur comme on prend rendez-vous chez le médecin. Il attache de l’importance à vous en tant que recruteur de qualité et à ce que vous allez lui proposer. Il est déjà inondé par les offres. Il ne va donc pas faire la démarche de poser la date du rendez-vous sans savoir qui il rencontre et pour quel job.

capture-decran-2016-12-26-a-15-19-52

(même si le mail reste relativement sympathique et original, perso j’adore !)

Evitez d’avoir un profil Linkeldn sans photo : si recruter c’est jouer la carte de la transparence, cela commence par avoir une photo à présenter et cela donne clairement une dimension plus humaine dans l’approche. Il n’y a rien de pire que les recruteurs qui veulent tout savoir sur l’autre sans rien montrer ni rien dire. L’échange et la transparence fonctionnent dans les deux sens.

Évitez les mails qui ne disent rien. “Il m’aurait dit juste : « Hi », ça aurait été pareil” (Camille).

Donnez toujours la source de la découverte du profil : « j’ai vu votre profil sur Linkedln”, “ou sur Github” etc en évitant le mensonge “On s’est déjà vu à tel endroit”, “Un très bon contact vous a recommandé” (alors que le contact n’existe pas ou n’a jamais travaillé avec le développeur), “On s’est appelé il y a un mois” (alors que le candidat n’était pas sur la région parisienne mais à l’étranger et cet appel n’a jamais eu lieu etc).

Évitez les mails qui disent “je recrute en urgence”. Développeur ou non, personne n’accepte un job en urgence. Cela montre que le recruteur ne maîtrise pas les contraintes du marché du travail soit l’obligation des 3 mois de préavis (parfois difficilement négociables). C’est une visIon également court-termiste de l’opportunité alors que les potentiels candidats cherchent à se projeter sur le long-terme, à réfléchir aux potentielles perspectives d’évolution.

Evitez les relances automatiques qui font tâche. Jérôme nous disait par exemple qu’il avait adoré le mail d’un recruteur auquel il a répondu gentiment par la négative dans la foulée. Il s’était dit enfin une approche efficace et personnalisée. Il aurait retenu le contact du recruteur pour une éventuelle recherche dans le futur si ce dernier n’avait pas fait la bourde d’envoyer le même mail, mot pour mot, 6 jours plus tard.

Evitez d’adresser un mail pour un poste sur Paris alors que la personne est en province et inversement. Cependant, la mobilité est toujours possible. Ainsi, précisez dans le mail que vous avez constaté que le candidat n’était pas sur la région parisienne mais que, si il était ouvert à la mobilité professionnelle, vous avez cette opportunité qui pourrait l’intéresser.

Le bon choix du canal : faites du personnalisé sur Linkedln quand vous vous adressez à une personne et plus généraliste sur une annonce qui est à destination de plusieurs personnes. Un mail généraliste sur l’adresse mail ou le profil Linkedln d’une personne est clairement inadapté.

Le bilan de Loïc :

img_3374

3. Atelier de rédaction d’annonce

En commençant l’atelier, nous avons constaté qu’il n’y avait pas d’annonce idéale juste un contenu pertinent et un format adapté.

Les éléments attendus sont donc :

  • le nom de l’entreprise : “quand je vais au supermarché, je choisis la marque d’un dentifrice et non un dentifrice où il est écrit dentifrice dessus, pour un job c’est pareil” (Jérôme). Si le nom de la boite n’est pas donné, vous perdez totalement l’efficacité de votre message car les développeurs ne vont pas chercher à creuser. La consultante en recrutement qui était présente lors du Meetup, Maria Luchita, disait qu’elle donnait désormais systématiquement le nom du client alors qu’avant ce n’était pas dans les consignes de l’entreprise. Petit à petit, ils ont fini par faire évoluer leur approche car elle perdait trop de candidats.
  • Quoi : qu’est-ce que le candidat va faire ? (au-delà des fonctions classiques comme la rédaction des spécifications fonctionnelles…) Arrive t’on sur la fin du projet ? Sur le début “from scratch” ? Quelle taille d’équipe ? Quels profils dans l’équipe ? Quel dimension du projet en terme de timing, d’enjeux ? Quel rôle et besoins attendus ? etc
  • Donner un univers/ un écosystème : donner les noms des technologies de façon stricte limite les candidatures potentielles. Dites par exemple que vous recrutez un développeur avec des compétences front-end et non des connaissances sur AngularJS/ ReactJS et Javascript. Les candidats ne maîtrisent jamais toutes les technologies et lorsqu’ils maîtrisent un langage, ils peuvent facilement s’adapter à un autre. Aussi, donner trop de mots-clefs « fourre-tout » montrent que le recruteur ne sait pas de quoi il parle (maîtrise de l’IDE IntelliJ IDEA par exemple…#WTF)
  • En ce qui concerne les compétences : en donner que 3 (les primordiales pour le  job, compétence humaine, méthodologique, et technique) sinon on approche du mouton à 5 pattes
  • Indiquer le niveau attendu ou les possibilités de formation 
  • Ultime conseil : faire simple avant tout

4. Les bonnes idées/ initiatives

  • Faire rencontrer les équipes pour mieux se projeter
  • Faire des annonces vidéo pour améliorer la marque employeur
  • Faire un mail d’approche signé par la Direction et faire rencontrer la Direction
  • Réaliser des premiers contacts pas forcément pour recruter : apprendre à se connaître, entretenir un réseau etc

Ce fut une nouvelle fois très sympathique de partager ce moment de retour d’experience sur les annonces avec vous tous.

Pour la prochaine session, n’hésitez pas à faire vos suggestions de thème dans le groupe (https://www.meetup.com/fr-FR/I-L-HACK-MY-RH/) ou en commentaire de cet article 😉

Recruteurs à vous de jouer !

Bien disruptement,

Shirley Almosni Chiche

 

 

Un commentaire

  1. Finalement, j’ai rédigé une réponse à l’offre de la Mère Noël:

    Merci pour toutes tes offres, ton invitation
    Y en a tellement à lire
    Que j’sais plus où est la raison

    Tu sais j’ai attendu
    Une seule propo’ sympa mais
    Celle qui est belle bien entendu et
    Qui dit belle dit pour moi
    Tu sais j’ai pas toute ma raison
    J’ai trop d’propositions
    Tu sais j’ai pas l’temps comme ça
    D’relire tout ça, tout ça
    Tu sais c’est pas ciblé
    ça ne m’intéresse pas
    Tu sais j’ai pas d’volonté
    D’relire tout ça, tout ça

    Si tu veux on parle de toi
    Si tu veux on parle de moi
    Parlons de ta future propale
    Que t’auras rien que pour moi
    Disons lève un peu le voile
    Donne les détails pour une fois
    Que j’ai envie d’en savoir plus
    Et d’aller plus loin tu vois

    Merci pour toutes tes offres, ton invitation
    Y en a tellement à lire
    Que j’sais plus où est la raison

    J'aime

    Réponse

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s